Le materiel en escalade

Pour grimper en toute sécurité vous aurez besoin d’un minimum de matériel, cet article vous permettra ainsi de découvrir le minimum vital pour partir découvrir les salles de notre région !

Sachez tout d’abord que la plupart des salles vous loueront/prêteront le matériel.

Le minimum vital

Le baudrier sert à attacher une corde à une personne. La plupart des baudriers utilisés en escalade sont portés autour de la taille, bien que d’autres types peuvent être rencontrés, tels des harnais de torse ou des harnais complets. Le type d’escalade détermine les caractéristiques souhaitées d’un baudrier. Les grimpeurs sportifs choisiront typiquement de baudriers minimalistes avec des porte-matériel. Les alpinistes choisiront des baudriers légers, éventuellement avec les boucles de jambe détachables. Les grimpeurs de grandes voies préféreront avoir plus de rembourrage pour le confort.

Les chaussons d’escalade : Il s’agit de chaussures spécialement conçues pour l’escalade. Pour améliorer l’accroche du pied sur un mur d’escalade ou du rocher due à la friction, le chausson est recouvert d’une couche de gomme vulcanisée. Habituellement, les chaussons ont seulement quelques millimètres d’épaisseur et seront très resserrés autour du pied. Certains modèles ont un rembourrage en mousse sur le talon pour rendre les descentes et rappels plus confortables. Mais sachez que généralement vous aurez mal !

Le système d’assurage : Il s’agit des dispositifs mécaniques utilisées pour l’assurage. Ils permettent un contrôle rigoureux de la corde d’assurage. Leur usage principal est de permettre le blocage de la corde avec un effort minimal. Beaucoup de types de dispositifs d’assurage existent, et certains d’entre eux peuvent aussi être utilisés en tant que descendeur ou pour assurer du haut d’une voie, ou en relais intermédiaire. La vigilance de l’assureur est de mise, et nécessitent tout un apprentissage. Ces dispositifs se distinguent en deux catégories : ceux autobloquant, souvent d’une manière mécanique et ceux non-autobloquant qui historiquement était les premiers dispositifs existants. Les dispositifs autobloquant permettent de soulager une partie de l’attention nécessaire à l’assurage.

Et voila avec ça vous êtes parés pour découvrir les salles prés de chez vous ! Si vous souhaitez partir en falaise par contre vous allez devoir vous équipez en conséquence.

Partir en falaise

La corde est un des équipements principaux en escalade. À l’origine, il s’agissait uniquement de cordes en chanvre dont la résistance et la fiabilité n’étaient alors pas toujours garanties. Avec la découverte du nylon et les progrès technologiques, les cordes ont beaucoup évoluées dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. De nos jours, les cordes d’escalade sont généralement constituée d’une âme de fibres tissées et d’une gaine extérieure de fibres de couleur tressées. L’âme fournit l’essentiel de la résistance en extension, alors que la gaine protège l’âme et donne à la corde ses caractéristiques voulues d’utilisation augmentant sa résistance à la friction, au rayon UV et à l’humidité. Les cordes utilisées pour l’escalade sont classées en deux catégories : les cordes dynamiques et les cordes statiques. Les cordes dynamiques sont élastiques et sont généralement utilisées comme systèmes d’assurage car l’élasticité réduit la force maximale subie par le grimpeur et l’équipement en cas de chute. Les cordes statiques ne sont pas élastiques et sont généralement utilisées pour transporter ou attacher l’équipement. Elles sont aussi utilisées pour le rappel puisqu’elles réduisent les oscillations et facilitent la descente. Il existe de nombreux modèles de cordes dynamiques et statiques en fonction des besoins et des caractéristiques recherchés. Les cordelettes sont des cordes de diamètre inférieur à 8 mm. Leur usage est très varié : confection de systèmes de sécurité, d’amarrages, de pédales, de nœuds auto-bloquants, etc.

La dégaine est utilisée par les grimpeurs pour relier la corde au point d’ancrage. Elle permet à la corde de coulisser avec une friction minimale. Les dégaines sont généralement constituées de deux mousquetons classiques reliés par un court anneau de sangle cousu. Elles existent en différentes longueurs et certaines même avec une sangle extensible. La société DMM réalise aussi un mousqueton avec une poulie à son extrémité pour réduire la friction de la corde sur le mousqueton, ce qui augmente néanmoins la force totale subie par la dégaine en cas de chute. Sachez que pour la plupart des voies en France (hors grandes voies) 10 dégaines seront suffisantes.

La longe est constituée d’un lien (corde, sangle) accroché à une extrémité au baudrier, de l’autre à mousqueton. En spéléologie, escalade, etc…, elles doivent être suffisamment courtes pour que l’on puisse toujours atteindre les mousquetons à bout de bras afin de s’en servir comme poignées. Ainsi quand vous êtes accrochés avec vous êtes en total sécurité.

La magnésie est une poudre utilisée par les gymnastes pour absorber la transpiration. Il s’agit principalement de carbonate de magnésium, mais on y ajoute souvent du sulfate de magnésium qui agit comme agent séchant. Alors que la plupart des grimpeurs croient que cela améliore l’adhérence sur le rocher, d’autres pensent que cela n’a qu’un aspect purement psychologique. Pour des raisons environnementales, l’utilisation de la magnésie est controversée dans certains sites. Dans les zones où la pluie est insuffisante (ou bien où la falaise est en dévers) des traces disgracieuses de magnésie peuvent persister sur les voies. Là où la pluie est plus régulière, les résidus de magnésie peuvent former des dépôts. Ainsi, de la magnésie de la couleur de la roche ou des alternatives biodégradables sont maintenant disponibles. L’utilisation de cette poudre est nuisible particulièrement au grès, les prises deviennent glissantes avec l’humidité de l’air. Il est conseillé alors de se servir de colophane (appelé communément pof).

matos

Maintenant pouyr s’équiper nous vous conseillons Altissimo (A Grabels vous aurez d’excellent conseils) ou alors Decathlon si vous êtes un minimum connaisseur !

 Source : Wikipédia